Rufisque, Dakar-Sénégal
+221 33 836 72 86
Lundi-Sam: 07:00 - 17:00
28 Avr 2019

l’ instakit un système d’irrigation au goutte à goutte

Nous proposons à nos clients plusieurs kits d’irrigation en fonction de la culture ainsi que la formation des producteurs à leur installation . Ce système d’irrigation économique à eu du succès en Afrique Centrale , très économique ,pratique , vous avez le choix , mais par expérience nous nous avons l’habitude d’accompagner et de conseiller les producteurs . pour tous renseignements nous envoyer un mail à info @tropicalgardensexport.com ou nous contacter par téléphone ci joint le mode d’installation de l’instakit . Cliquer icihttps://youtu.be/Rg8GlseHYFQ

23 Avr 2019

Irrigation Au Sénégal : Améliorer les techniques d’Irrigation avec le Laser Spray , le Laser Drip

L’efficacité de l’irrigation varie entre 50 et 70% dans les Systèmes gravitaires , mais elle peut s’élever dans des systèmes modernes comme le Laser Spray ou de goutte à goutte comme le Laser Drip de Driptech . l’irrigation au goutte à goutte au laser est une méthode contrôlée d’arrosage qui emploie efficacement l’eau disponible . Le système d’irrigation au laser consiste en un dispositif d’alimentation en eau et un réseau de distribution . Le dispositif d’alimentation en eau comprend la source d’eau , la pompe le système de filtration , le régulateur de pression et les indicateurs de pression nécessaires . Le réseau de distribution comprend la conduite principale et les conduites latérales ou les conduites au laser drip ou ( goutte à goutte ) ou au laser SPRAY(irrigation en forme de pluie)disposées le long des rangées de plantes . Le système achemine l’eau nécessaire jusqu’à la zone entourant directement le semis . La plante peut ensuite utiliser l’eau avec peu de perte par infiltration ou évaporation . Cette technique permet aussi de réduire les quantités d’eau prélevées par l’irrigation et donc de limiter les investissements en infrastructure de stockage et de capture de ressource d’eau nouvelles .Elle permet également de limiter les problèmes liés à l’érosion des sols ainsi que la salinisation des nappes souterraines dans les zones côtières . Les politiques agricoles suivies créent des incitants malheureux : les agriculteurs supportent rarement le coût réel de l’irrigation , les vastes système d’irrigation (périmètres irrigués) étant créés et ou gérés par le pouvoir public . Les agriculteurs ont donc adopté des méthodes d’irrigation à forte consommation d’eau (aspersion, arrosage à la raie ). Alors que l’utilisation d’eau dans l’agriculture est en passe de devenir intenable en Afrique à cause du réchauffement climatique ,les politiques agricoles nationales doivent encourager l’adoption de techniques d’irrigation en économie d’eau et subventionner les paysans pour leur acquisition . Publié par Dominique MANGA    ci joint brochure  Driptech et kits d’irrigation    cliquer ici   Corporate cum Product brochure (3)

18 Avr 2019

L’installation du Laser Spray au Sénégal: un Système d’irrigation révolutionnaire , économique ,sans maintenance ,un outil de développement pour les pays de l’Afrique de l’ouest

installation du Laser Spray pour les producteurs de BANANE
LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT  DURABLE
La question de l’équité est intrinsèquement liée à celle de la durabilité : ce sont les plus démunis qui souffrent et qui continueront de souffrir le plus de la crise écologique et climatique. Ce constat n’est nulle part aussi évident que dans le domaine de la sécurité alimentaire. « La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, salubre et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active » (Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire, 1996). Deux des dimensions de la sécurité alimentaire sont donc la disponibilité (la quantité produite et à la quantité importée) et l’accessibilité (les prix des denrées alimentaires par rapport aux revenus).

Depuis 2000, l’action mondiale visant à améliorer la sécurité alimentaire a fait des progrès limités. En 2010, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a constaté que plus d’un milliard de personnes souffraient de faim chronique, dont 90 % vivant en Afrique subsaharienne, en Asie et dans le Pacifique. En Afrique notamment, des progrès limités ont été enregistrés en ce qui concerne la consommation calorique qui est restée au niveau des années 60. L’une des menaces majeures pour la stabilité mondiale est le problème que posent l’insécurité alimentaire et la croissance démographique qui, combinées aux changements climatiques, pourraient entraîner une hausse des prix alimentaires, telle que celle des années 2007-2008. La forte augmentation des prix sur le marché des céréales, qui avait engendré des manifestations contre les pénuries alimentaires dans 14 pays africains, était la conséquence de nombreux facteurs tels que les mauvaises récoltes, les stocks limités de céréales, l’augmentation du prix du pétrole, l’inflation généralisée, les interdictions et les restrictions en matière d’exportation, ainsi que la dépréciation du dollar américain.

En 2009, 36 pays ont demandé une aide d’urgence et appelé à l’aide alimentaire. La Tanzanie et l’Éthiopie ont rencontré des problèmes à l’importation des aliments dont les coûts élevés dépassaient leur budget national.

En 2010, la Russie a connu la pire sécheresse jamais enregistrée en 130 ans. Les conditions climatiques extrêmes ont entraîné une réduction de 30 % des récoltes de céréales. De ce fait, les prix mondiaux du blé ont augmenté de 50 % de juin à août 2010.

De plus, la croissance des pays du Sud vers un état de prospérité équivalent à celui des pays du Nord est considérée comme une menace, cela implique une dégradation encore plus importante et accélérée de la biosphère. Tous les éléments indiquent que le système alimentaire est sous pression. Par ailleurs, l’analyse et la modélisation du climat montrent que ces événements surviendront de plus en plus souvent. Il existe un consensus selon lequel il est nécessaire de renforcer la résilience des plus pauvres face aux effets du changement climatique. Le problème est aggravé par la diminution des ressources et le besoin de terres arables.

Selon un rapport de la Banque mondiale, ces 10 dernières années, le phénomène de « l’accaparement des terres » dans les pays en développement s’est aggravé. En effet, les entreprises et les gouvernements étrangers louent de vastes étendues de terres, soit comme un moyen d’investir dans ce qui semble être considéré comme des opportunités d’affaires futures rentables ou soit tout simplement pour garantir la disponibilité de certains aliments et d’autres ressources. L’accaparement des terres se généralise et se produit aujourd’hui à une échelle sans précédent, ce qui est inquiétant pour les communautés d’agriculteurs qui sont déplacées suite à ce phénomène. En 2011, la Banque mondiale a estimé que près de 60 millions d’hectares de terres à travers le monde avaient ainsi été accaparés et que deux tiers des baux concernaient l’Afrique.

En 2012, un reportage de la BBC révèle que les entreprises et les gouvernements étrangers louent de vastes étendues de terre sans prendre en considération l’impact sur les communautés locales. Ainsi, le Liberia avait signé une concession de 220 000 hectares, suscitant des inquiétudes concernant l’avenir des villageois pauvres possiblement forcés d’abandonner leurs terres, les industries agroalimentaires marginalisant les exploitations agricoles familiales. En Ouganda, 20 000 personnes ont déclaré avoir été chassées de leurs terres en raison d’une grande concession.

Transactions foncières en pourcentage de la superficie agricole totale
RD Congo

48,8 %

Mozambique

21,1 %

Ouganda

14,6 %

Zambie

8,8 %

Éthiopie

8,2 %

Madagascar

6,7 %

Malawi

6,2 %

Mali

6,1 %

Sénégal

5,9 %

Tanzanie

5 %

Soudan

2,3 %

Nigeria

1 %

Ghana

0,6 %

Source info : PIP COLEACP Publié par Dominique Manga

11 Avr 2019

INSTALLATION DU LASER SPRAY DE DRIPTECH A TAMBA ET FORMATION DES PRODUCTEURS

La formation et l’installation : nous assurons le suivi aprés vente par un ingénieur chargé de superviser les producteurs pour l’installation . Par la formation nous aidons les producteurs à maîtriser leur outil de travail ,la gestion de l’eau d’irrigation , et le filtrage par des hydrocyclones pour toute information vous pouvez nous contacter par mail : info@tropicalgardensexport.com . CLIQUER CI CONTRE POUR VOIR NOS PRODUITS D’IRRIGATION

Corporate cum Product brochure (1)

09 Avr 2019

Sécurité Sanitaire des Aliments

Chaque jour partout dans le monde , des gens tombent malades en raison des aliments qu’ils consomment. Ces affections sont appelées maladies d’origine alimentaire et sont provoquées par des micro-organismes dangereux ou des substances chimiques et toxiques .Bien que les gouvernements du monde entier fassent de leur mieux pour améliorer la sécurité sanitaire des aliments , la prévalence des maladies d’origine alimentaire reste un problème de santé publique dans tous les pays .L’ OMS (organisation mondiale de la santé) estime que 1800 000 personnes meurent chaque année des suites de maladies diarrhéiques et que la plupart de ces cas peuvent être attribués à des denrées ou à de l’eau contaminées . Le tribut payé en souffrances humaines est donc énorme en particulier pour les groupes les plus vulnérables(nourrissons ,et jeunes enfants , femmes enceintes , personnes âgées ,malades …)Associés à la malnutrition . Ma modeste contribution à travers ma formation en hotellerie et dans l’Agroalimentaire avec le COLEACP de Bruxelles m’invite à partager pour sensibiliser les populations ACP mais aussi les producteurs, les exportateurs et le personnel de Restauration de certaines normes d’ hygiène à respecter pour éviter les intoxications alimentaires . La parole de Dieu dit mon peuple meurt faute de connaissance

La majorité des toxi-infections alimentaires reportées sont causées par des bactéries pathogènes. Certains aliments crus peuvent en contenir naturellement. De mauvaises conditions de manutention et de stockage contribuent à leur prolifération dans les aliments. S’ils ne sont pas bien manipulés et stockés, les aliments cuits constituent souvent un milieu de culture fertile pour la croissance de ces germes indésirables.
Remarque :
Les bactéries sont donc le plus grand risque alimentaire de nature biologique et la majorité des accidents alimentaires (TIAC ou Toxi-infections alimentaires collectives) leur sont imputables.

En Europe, les micro-organismes les plus souvent mis en cause dans les rapports des Etats membres sont par ordre d’importance : Salmonella (ex. : en 2007, 8.922 personnes affectées, 1.773 hospitalisations et dix décès), les virus, Campylobacter; E. coli ; Bacillus, Clostridium, Staphylococcus et les toxines de bactéries (Source : EFSA).

Des bactéries alimentaires pathogènes pour l’homme sont régulièrement détectées dans des analyses de routine sur des produits apparemment sains.

D’une façon générale, la flore bactérienne présente dans les fruits et légumes peut être décomposée en trois groupes :

La flore saprophyte ou d’altération : entérobactéries (Erwinia,…), Pseudomonas, Bacillus et bactéries lactiques. Cette flore se développe au détriment de la qualité des fruits et légumes.

La flore phytopathogène (pectinolytique) : certaines espèces d’Erwinia, de Pseudomonas et de Clostridium ou d’autres espèces entraînent des taches foliaires (maladies des plantes). Cette flore est responsable de la dégradation ou de l’altération de la qualité gustative, visuelle… des fruits et légumes.

La flore d’origine animale (coliforme, entérocoque) et tellurique (terre, eau, boues de station d’épuration). C’est dans une partie de cette flore que l’on retrouve des germes pathogènes responsables d’intoxications alimentaires, s’ils se sont développés au-delà des seuils de contamination.

Les microbes d’altération (aspect « salubrité » des aliments)

A proprement parler, ils ne représentent pas de « danger » pour l’homme, mais ils agissent de manière négative sur la conservation des produits alimentaires, ce qui a un impact sur la qualité commerciale du produit. Ces microbes peuvent altérer le goût, l’odeur, la texture et l’aspect général du produit.

Un exemple type est le développement de moisissures à la surface des pots de confiture, ou dans notre réfrigérateur, une pièce de viande poisseuse avec une couleur anormale. Le produit n’est pas présentable commercialement mais il ne présente pas de risque à la consommation (si l’on met de côté le risque éventuel de présence de mycotoxines).

Les agents pathogènes (aspect « sécurité » des aliments)

Les microbes infectieux entraînent, par leur multiplication intensive dans notre organisme, des maladies graves en altérant les tissus de certains organes (brucellose, tuberculose bovine, fièvres typhoïdes par exemple). Ils sont responsables de maladies infectieuses alimentaires (MIA). Les microbes toxi-infectieux sont à la fois toxiques (libération de toxines) et infectieux. Ils sont donc responsables de toxi-infections alimentaires. Dès l’apparition de plusieurs cas de toxi-infections, on parle alors de toxi-infection alimentaire collective (TIAC).

Les bactéries se trouvent naturellement sur et dans les produits alimentaires. En nombre limité, leur impact sur la santé est généralement négligeable pour le consommateur. Il y a toutefois des différences à ce niveau entre agents pathogènes, selon la vitesse à laquelle ils vont se développer dans l’organisme du consommateur et selon qu’il y ait ou non production d’un métabolite secondaire toxique (toxine libérée par la bactérie).

Certaines bactéries pathogènes (des genres Bacillus et Clostridium) sont sporulantes. Les « spores » présentent des caractéristiques de résistance (ex. : au chauffage) et peuvent survivre pendant de longues périodes en conditions défavorables (froid, déshydratation). La thermo-résistance de la spore est ainsi en bonne partie due à sa déshydratation (forme végétative = 80 % d’eau, et spore = entre 10 et 20 % d’eau). Lorsque les conditions redeviennent favorables (ex. : lors de la décongélation des produits), la spore, qui est la forme de résistance de la bactérie, peut redonner une forme végétative : c’est la germination. cliquer ici pour voir nos produits d’irrigation    . publié par Dominique Manga   . Corporate cum Product brochure (1)

05 Avr 2019

Hotellerie , Gastronomie , patisserie

Hotellerie ; Gastronomie, Patisserie ,
Les recettes de ce chapitre , faciles à préparer sauront vous mettre l’eau à la bouche , les DESSERTS AUX FRUITS . Un petit conseil cependant , lorsque vous planifiez vos menus , informez vous pour savoir quels sont les meilleurs fruits de saison et choisissez vos recettes en conséquences .Mal manger tue. En 2017, un total de 11 millions de décès dans le monde, soit un sur cinq, étaient attribuables à un mauvais régime alimentaire. C’est plus que le tabac (8 millions de morts chaque année). Aux premiers rangs des facteurs de risque figurent le sel, un apport insuffisant en céréales complètes et une ration quotidienne trop basse en fruits. Ce sont les conclusions d’une étude menée par 130 chercheurs réunis au sein du Global Burden of Disease (GBD, charge mondiale des maladies) par l’Institute of Health Metrics and Evaluation (IHME, Seattle) et que publie, mercredi 3 avril,2019 l’hebdomadaire médical The Lancet. L’étude du GBD vient appuyer la prise en compte croissante des problématiques d’alimentation au niveau mondial. « Il y a une prise de conscience de plus en plus forte de l’impact de la nutrition sur les maladies chroniques, note Mathilde Touvier, directrice de recherche à l’Inserm, qui a participé aux travaux pour la France. La nutrition n’est plus une affaire de second rang, comme on pouvait l’entendre il y a une vingtaine d’années. »Chez TROPICAL GARDENS nous avons une expérience d’une trentaine d’années dans la gastronomie quatre étoiles et vous proposons de la PATISSERIE à la commande pour vos enfants , des plums cakes ; des tartes , des profiteroles , de la crêperie , etc ,,,avec le respect stricte des normes d’hygiène et des produits de qualité

30 Mar 2019

About Dripech Irrigation : The laser Spray at Tambacounda Sénégal

Le laser Spray est un système d’irrigation révolutionnaire conçu pour remplacer les sprinklers , il est économique , sans maintenance ,  son installation est facile . Nous l’avons installé en INDE et dans toute l’Afrique Centrale ,nous l’avons installé aussi pour les producteurs de banane de Tambacounda au Sénégal , pour toute information ,vous pouvez nous envoyer un mail au Sénégal à mdominique@tropicalgardensexport.com ou info@tropicalgardensexport.com , une étude vous sera proposée , une facture proforma  et des conseils précieux pour une production durable .CLIQUER CI CONTRE POUR VOIR NOS PRODUITS ET KITS D’IRRIGATION  Corporate cum Product brochure (1)

30 Mar 2019

Installation du Laser Spray a Nguene Tambacounda et formation des producteurs

La formation des producteurs est la base de toute réussite: Avant plantation , l’étude du sol et du sous sol est obligatoire( profil et analyse physico-chimique). En cours de production , l’analyse des feuilles et/ou des fruits est obligatoire(1 fois /an) pour piloter les redressements de fumure . Afin d’entretenir une diversité écologique , de limiter l’érosion du sol et d’éviter le compactage de celui ci, l’entretien du sol est soumis aux exigences suivantes : l’enherbement du sol de l’inter-rang est recommandé ,le désherbage total et  permanent   est interdit ,  les herbicides présentant un risque de pollution des nappes sont  déconseillés . L’IRRIGATION doit être raisonnée en fonction des besoins plantes et de l’eau disponible dans le sol ou à proximité. Le matériel de récolte et les salles de conditionnement doivent répondre à des conditions parfaites d’hygiène. La préservation de l’environnement par le producteur est aujourd’hui explicitement perçue comme un indice de respect du consommateur, au moins autant que comme une certaine garantie de la qualité sanitaire du produit .      publié par  Dominique Manga

29 Mar 2019

Conséquences de la Surexploitation des ressources en eau

L’eau douce renouvelable, élément constitutif du cycle de l’eau est une ressource indispensable à la vie .Depuis toujours sa disponibilité a guidé l’apparition et le développement d’organismes vivants sur la planète . Elle a également conditionné et conditionne sans doute encore, la présence et les activités humaines . Aujourd’hui le développement économique va de pair avec l’augmentation de sa consommation et l’apparition de problèmes de disponibilité et de qualité .

Lire la suite